Découverte par le calcul - Découvrir, apprendre, se former...

V 7
Aller au contenu

Menu principal :

Découverte par le calcul

DETAIL DES OBJETS > DETAIL PLANETE > Gazeuses



Neptune est la huitième et dernière planète du Système solaire par distance croissante au Soleil.

Neptune orbite autour du Soleil à une distance d'environ 30 UA avec une excentricité orbitale moitié moindre que celle de la Terre en bouclant une révolution complète en 165 ans.

Pour petit rappel, une UA ou unité astronomique est la distance entre le soleil et la terre, soit 150 millions de km.


C'est la troisième planète du Système solaire par masse décroissante — elle est 17 fois plus massive que la Terre et 19 fois moins massive que Jupiter — et la quatrième par taille décroissante ; Neptune est en effet à la fois un peu plus massive et un peu plus petite qu'Uranus.

Neptune et Uranus ont une composition similaire, et légèrement différente de celle des deux autres planètes géantes gazeuses, Jupiter et Saturne. Comme ces dernières, l'atmosphère de Neptune est principalement constituée d'hydrogène et d'hélium avec des traces d'hydrocarbures et peut-être d'azote, mais contiendrait davantage de « glaces » (au sens astrophysique), c'est-à-dire de composés volatils tels que l'eau, l'ammoniac et le méthane. Ce dernier est d'ailleurs partiellement responsable de la teinte bleue de l'atmosphère de Neptune, bien que l'origine de ce bleu très soutenu — plus soutenu que celui produit par le seul méthane — soit en fait inconnue.

Neptune est la seule des huit planètes connues à avoir été découverte par le calcul mathématique plutôt que par l'observation empirique. L'astronome français Alexis Bouvard avait noté des perturbations inexpliquées sur l'orbite d'Uranus et conjecturé au début du XIXe siècle qu'une huitième planète, plus lointaine, pouvait en être la cause. Les astronomes britannique John Couch Adams en 1843 et français Urbain Le Verrier en 1846 calculèrent chacun de leur côté et par des méthodes différentes la position prévisible de cette hypothétique planète, qui fut observée le 23 septembre 1846 par l'astronome allemand Johann Gottfried Galle à 1° de la position alors calculée par Le Verrier, et à 12° de celle calculée par Adams.

Le nom de cette huitième planète vient de Neptune le dieu des océans dans la mythologie romaine. Son symbole astronomique Symbole astronomique de Neptune. est une version stylisée du trident du dieu Neptune, tandis que son symbole alternatif Symbole astronomique alternatif de Neptune. représente les initiales de Le Verrier.

Neptune est la planète favorite de Laurent ! Normal elle est toute bleue et relativement simple à trouver parmi les étoiles. Rappeler vous, les planètes nous montrent les couleurs !

Retourner au contenu | Retourner au menu