Oh ! la belle bleue !! - Découvrir, apprendre, se former...

V 7
Aller au contenu

Menu principal :

Oh ! la belle bleue !!

DETAIL DES OBJETS > DETAIL PLANETE > Gazeuses



Uranus est une géante gazeuse et la septième planète du Système solaire.
C’est la 3e par la taille et la 4e par la masse. Elle doit son nom à la divinité grecque du ciel, Uranus, le père de Cronos (Saturne) et grand-père de Zeus (Jupiter). Uranus est la première planète découverte à l’époque moderne. Bien qu'elle soit visible à l’œil nu comme les cinq planètes déjà connues, son caractère planétaire ne fut jamais identifié en raison de son très faible éclat, étant à la limite de la visibilité (magnitude comprise entre 5,3 et 5,7 pour les oppositions et 6 sinon) et de son déplacement apparent très lent (plus de 84 ans). William Herschel annonce sa découverte le 26 avril 1781, élargissant les frontières connues du Système solaire pour la première fois à l’époque moderne. Uranus est la première planète découverte à l’aide d’un télescope.

Uranus et Neptune ont des compositions, internes et atmosphériques, différentes de celles des deux plus grandes géantes gazeuses : Jupiter et Saturne. Les astronomes les placent donc parfois dans une catégorie différente, celle des géantes glacées ou des sous-géantes. L’atmosphère d’Uranus, bien que composée principalement d’hydrogène et d’hélium, contient une proportion plus importante de glaces d’eau, d’ammoniac et de méthane, ainsi que les traces habituelles d’hydrocarbures. Uranus est la planète du Système solaire dont l’atmosphère est la plus froide, sa température minimale étant de -224 degrés, à la tropopause (vers 56 km d'altitude et 0,1 bar). Elle a une structure nuageuse complexe : les nuages des couches les plus basses seraient constitués d’eau, ceux des couches les plus élevées, de méthane.

À l’instar des autres géantes gazeuses, Uranus a un système d’anneaux, une magnétosphère et de nombreux satellites naturels. Le système uranien est unique dans le Système solaire car son axe de rotation est pratiquement dans son plan de révolution autour du Soleil ; les pôles nord et sud sont situés où les autres planètes ont leur équateur. En 1986, les images de Voyager 2 ont montré Uranus comme une planète sans caractéristique particulière en lumière visible, sans couches nuageuses ou tempêtes existant sur les autres planètes gazeuses. Cette visite de la sonde se produisit près du solstice, l'hémisphère éclairé était alors principalement son hémisphère austral.

Cependant, les observateurs terrestres ainsi que le télescope spatial Hubble, ont depuis constaté des signes de changements saisonniers et une augmentation de l’activité météorologique ces dernières années, Uranus approchant alors de son équinoxe, qu'il a atteint en décembre 2075. Le vent à la surface d’Uranus peut atteindre une vitesse de 250 m/s.

Retourner au contenu | Retourner au menu